Les programmes d’ETP

Qu’est-ce qu’un programme d’ETP ?

Un cadre réglementé

Un programme d’éducation thérapeutique répond aux critères de qualité définis par la Haute Autorité de Santé et doit être conforme au cahier des charges défini dans la Loi avant d’être autorisé par l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Une démarche éducative en plusieurs étapes

Les recommandations méthodologiques de la Haute Autorité de Santé définissent les étapes incontournables de la démarche éducative en éducation thérapeutique :
1. Un entretien individuel de diagnostic éducatif (ou bilan éducatif partagé).
2. La définition avec le patient d’un plan personnalisé d’éducation.
3. La participation du patient à des séances éducatives individuelles ou collectives.
4. Un entretien individuel d’évaluation des compétences.

Le parcours éducatif comprend donc obligatoirement au moins deux rencontres individuelles avec le patient : les entretiens de diagnostic éducatif et de bilan des compétences.

Les droits du patient protégés

Le patient doit être informé de l’existence et des modalités du programme d’éducation thérapeutique. Son consentement à y être inclus ainsi qu’au partage d’informations avec d’autres acteurs du parcours de santé doit être recueilli. Le patient a le droit de refuser de participer à un programme d’éducation thérapeutique sans préjudice sur sa prise en charge médicale et sociale. Il peut également se retirer à tout moment du programme.

Une relation éducative centrée sur le patient

L’intervenant en éducation thérapeutique adopte une posture d’écoute et d’accompagnement. Au-delà de la transmission d’information, il accompagne le patient (et ses aidants) dans la construction et le maintien de ses compétences et de sa motivation. Sa posture est plus de guider que de diriger. L’écoute active est une compétence indispensable à l’intervenant : elle lui permet d’adapter l’offre éducative au patient, de repérer ses fragilité et ses ressources, de renforcer sa confiance en soi.

L’ETP intégrée au parcours de soins

Qu’il se déroule à l’hôpital, à domicile ou dans une structure de ville, le programme éducatif s’articule au parcours de soins. Il ne remplace pas les consultations habituelles du patient avec ses soignants. Le médecin traitant et tous les autres acteurs du parcours qui le nécessite sont informés de l’inclusion et du cheminement du patient dans le programme d’ETP et peuvent participer au programme selon diverses modalités.